Pharmaciens, pas touche à la prévention !

L'Ordre national des pharmaciens souhaite étendre les compétences des pharmaciens dans le domaine de la prévention. La CSMF n'est pas enchantée, loin s'en faut...

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) sort les crocs. L’ordre national des pharmaciens a osé émettre 15 propositions pour renforcer le rôle des pharmaciens et s’occuper de la sacro-sainte prévention, domaine réservé des médecins, aux dires de la CSMF. Dans un rapport publié le 28 novembre, l’Ordre des pharmaciens préconise en effet que les pharmaciens puissent se voir confier de nouvelles missions dans trois domaines : la promotion de bons comportements pour la santé et la vaccination (prévention primaire), le dépistage et la prise en charge précoce (prévention secondaire), et la prévention des complications des maladies et de la iatrogénie (prévention tertiaire). Pour ce faire, analyse l’Ordre, il faudrait renforcer la formation initiale et continue, entre autres choses. 

Consultations tabac

Parmi les 15 recommandations tendant à faire évoluer le rôle des pharmaciens dans la prévention, l’Ordre préconise de créer une consultation pharmaceutique pour l’arrêt du tabac, élargir la vaccination par les pharmaciens à toute personne adulte, impliquer les pharmaciens dans le dépistage du cancer, du VIH, et des angines à streptocoques A. L’Ordre souhaite aussi élargir le champ des entretiens pharmaceutiques en autorisant la mise en place d’entretiens de suivi biologique par les pharmaciens biologistes médicaux. 

Cris d'orfraie

Il n’en fallait pas plus pour que la CSMF pousse des cris d’orfraies. Pour la confédération médicale, la prévention, si elle est l’affaire de tous les professionnels de santé, doit être organisée autour du médecin traitant ou médecin correspondant. « Les thèmes de santé publique tels que tabagisme, alimentation saine et dépistage de certains cancers, ne peuvent se concevoir qu’avec les médecins concernés ». Et d’enfoncer le clou : « La CSMF est particulièrement vigilante à ce que chacun reste dans son champ de mission. » Tout en tendant la main : « la CSMF est prête à dialoguer avec la représentation professionnelle des pharmaciens. » À bon entendeur…

Portrait de Jean-Bernard Gervais

 

Vous aimerez aussi

Trinquez chic contre l’autisme !
Bon pour les patients, bon pour les soignants
Retour sur l’événement de l’année en santé mentale

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.