Remaniement : Agnès Buzyn hérite d’une secrétaire (d’État) Christelle Dubos

change
remaniement

À l'issue d'un suspens insoutenable, aucun changement notable n'est à signaler avenue Duquesne après remaniement, sinon l'arrivée d'une secrétaire d'État aux côtés d'Agnès Buzyn, Christelle Dubos. 

Pas de révolution de palais avenue Duquesne suite au remaniement annoncé en fin de matinée aujourd'hui. Agnès Buzyn reste bien en poste, et ce n’est pas une surprise, tant il est vrai que rien ne laissait présager de changement brusque au pilotage de la politique de santé. On peut néanmoins affirmer que l’actuelle ministre sort renforcée de ce remaniement puisqu’on lui adjoint une secrétaire d’État en la personne de la députée de la Gironde Christelle Dubos, 42 ans. 

Cette dernière n’a pas de fonctions attribuées auprès de la ministre des solidarités et de la Santé, pas plus qu’elle n’a d’expérience dans le secteur sanitaire. Élue en 2017, Christelle Dubos est travailleuse sociale, métier qu’elle a exercé entre 1998 et 2007, avant de créer le centre intercommunal d’action sociale, au sein de la communauté des communes du Créonnais. 

Avant d’être élue députée en juin 2017 à l’Assemblée nationale, Christelle Dubos exerçait les fonctions de directrice du service solidarité emploi à la communauté de commune de Montesquieu. Et elle a commencé sa carrière politique en 2014 es qualités d’adjoint au maire de la communauté de Sadirac en Gironde. À l’Assemblée nationale, Christelle Dubos est nommée secrétaire de la commission des affaires économiques. Sur son site Internet, elle liste les questions écrites et orales qu’elle a pu poser au gouvernement, notamment sur les questions de retraite, de service d’aide à domicile… Mais rien sur la santé. 
 

Emmanuelle Wargon, un lourd bagage en santé

Un domaine qu’elle devrait donc découvrir. Contrairement à Emmanuelle Wargon, qui fait son entrée au gouvernement en qualité de secrétaire d’État auprès de François de Rugy, ministre de la transition écologique et solidaire. À 47 ans, Emmanuelle Wargon, diplômée de HEC, de l’Institut d’études politiques de Paris, et de l’Ena, a un solide bagage dans l’univers sanitaire. Avant de devenir secrétaire générale des ministères sociaux en juillet 2010, et d’avoir à ce titre accompagné la mise en place des agences régionales de santé (ARS), elle fut conseillère du ministre de la santé Bernard Kouchner entre 2001 et 2002, adjointe au directeur général de l’agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, et directrice déléguée à la coordination et au contrôle interne à l’assistance publique hôpitaux de Paris (AP-HP) entre . 

Depuis 2015, Emmanuelle Wargon pantouflait au groupe Danone comme directrice générale des affaires publiques et communication entre 2006 et 2007. Nul doute que si Christelle Dubos, la nouvelle secrétaire d'État de Agnès Buzyn, sèche sur le fonctionnement du système de santé, et des ARS en particulier, elle pourra demander de l’aide à sa toute nouvelle collègue Emmanuelle Wargon…

Portrait de Jean-Bernard Gervais

 

Vous aimerez aussi

Salaires ? Indemnités ? Bénévolat ?
Comment apprendre à s'en servir
D'o`u viennent les médecins de France ?

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.